Menu

astuces d’entretien et petites réparations en plomberie

0 Commentaire


Certains travaux d’entretien ne nécessitent pas l’assistance d’un plombier. En vous aidant de quelques petites recommandations techniques, vous pourrez détecter une fuite sans le moindre souci. Au travers la lecture de notre blog, vous découvrirez par la même comment installer ou remplacer vos équipements plomberie sans intermédiaire.

Déterminer la perte d’eau grâce au compteur, c’est possible !

une hausse importante de facture d’eau par rapport à votre consommation habituelle est souvent due à une fuite au niveau de votre système de tuyauterie.

Pour localiser d’où provient une fuite, vous devez en prio stopper le compteur pendant au moins 12 à vingt quatre heures.

Il vous faudra ensuite relever les indications du compteur lors de la coupure et dès la réouverture du circuit. L’écart d’entre les deux chiffres c’est-à-dire la différence de valeur vous indiquera la perte d’eau :

  • Pour stopper l’eau, fermez le robinet d’arrêt en premier pendant au moins douze à vingt quatre h. Le robinet est niché en aval du compteur.
  • Notez les indications du compteur. votre débit en eau se traduit en m3 sur le compteur. Vous pourrez facilement repérer les autres unités telles que les hectolitres, les décalitres et les litres situées à droite de la virgule. Ces zones là laissent clairement apparaître l’écart pour vous signaler le niveau d’importance de fuite au cours des douze à 24 h.
  • votre compteur d’eau une fois remis en marche consignez une nouvelle fois sur bloc-papier ce qu’il affiche. Faites tourner le robinet pour laisser l’eau circuler tout en surveillant votre compteur . Si le compteur continue à tourner, c’est qu’il y a une fuite quelque part. Coupez- le encore une fois et notez ce qu’il affiche en final. A l’aide de votre machine à calculer trouvez l’écart entre les deux résultats et vous connaîtrez combien d’eau avez-vous exactement perdu. Pour connaître le débit réel de fuite, il vous suffit de divisez le chiffre obtenu par 12 ou par 24 selon la durée de la coupure.
  • Une fois cela fait , faites le tour de toutes vos installations et robinets…

 Comment réparer une fuite d’eau

Un problème de fuite d’eau signifie forcément que votre raccord ou votre tuyau présente une défectuosité

  • Réparation de fuite sur tuyau en cuivre :

La meilleure façon de résoudre un problème de fuite d’eau au niveau de votre tuyau en cuivre consiste à utiliser un ruban adhésif spécial auto-amalgamant ou un mastic adhésif bi-composant et durcisseur.

  • Lorsque le problème de fuite provient d’un raccord :

Seul le remplacement de joint permet de réparer un raccord fuyant.

  • Votre tuyau en Cu laisse échapper beaucoup d’eau ? Bouchez- le avec du mastic

Pour combler une fuite sur tuyau en cuivre , poncez délicatement le conduite. La zone à colmater est à préparer en premier. Servez-vous d’un torchon bien propre pour la sécher . Commencez ensuite par abraser délicatement le tuyau cuivre sur une zone à peu près plus large que la fuite de façon à faciliter l’accroche du produit.

Servez-vous d’ un morceau de toile émeri fine, une laine d’acier fine ou une brosse métallique pour peaufiner le polissage Fragmentez le mastic en premier puis, malaxez- le. Répétez le procédé jusqu’à ce que vous obteniez un mélange de produit uniforme et huileux . Appliquez-le sur la conduite ! Aplatissez manuellement la boulette sur la zone de fuite préalablement décapée . Assurez-vous-en l’ adhérence. Patientez quelques heures, le temps que le produit sèche, adhère à la zone fuyante ; en assure le colmatage.

  • Les bonnes pistes à suivre pour réparer un tuyau fuyant cuivre en utilisant d’un ruban adhésif spécial autoamalgamant

Commencez par nettoyer et par polir le tuyau , séchez la zone avec du chiffon ou à l’aide un sèche-cheveux. Préparez la bande , pour pouvoir l’appliquer ensuite sur la conduite .

Quand le raccord lui-même s’abîme et manifeste une fuite : comment faire pour pallier cela

  • Le problème vient de la bague en PVC ? Remplacez-la carrément. Si elle est encore en bon état de marche , il suffit de la resserer. quand la fuite persiste encore ; replacez votre joint ou songez à le remplacer aussi .

Boucher une fuite d’eau sur tuyau en cuivre

La détection d’une fuite n’est pas chose aisée. Différents facteurs peuvent être à son origine : défectuosité d’un tuyau due à un choc important, gel de tuyauterie , imperfection due à un défaut de fabrication, soudage de mauvaise qualité, effet coup de bélier, micro-vibration… Quoi qu’il en soit, il existe plusieurs approches à adopter pour y remédier. Un problème de fuite du à un suintement peut être résolu par simple usage de mastic ou de ruban antifuite. Un important jet de fuite ne peut être pallié en revanche que par le montage d’un nouveau raccord.

  • Mastic bicomposant antifuite durcisseur :

Le mastic antifuite est disponible en barres ou tablettes minidoses, se compose de 2 éléments dissociés : durcisseur et adhésif. Pour réparer une fuite avec, il vous faudra le malaxer avec vos doigts et de l’appliquer sur la partie fuyante de votre tuyau Cu après l’avoir préalablement limé .

  • Bande adhésive antifuite :

Le ruban adhésif antifuite ne doit pas être confondu avec un ruban électricien ou avec d’autres types de rubans adhésifs. En effet, celui-ci est par nature autoamalgamant ; il fait corps avec votre tuyau une fois employé pour stopper sa fuite.

Comment colmater une fuite sur son tuyau en PVC

  1. Stoppez l’alimentation principale en eau : le compteur

Le compteur est maintenant stoppé, il vous faudra aussi vérifier au niveau de l’alimentation et faire en sortes qu’aucune eau ne réussisse à traverser la partie fuyante de votre canalisation.

  1. Repérez et coupez la partie défectueuse du tuyau PVC :

L’opération commence par le marquage de part et d’autre de la partie endommagée du tuyau PVC. Une fois cela fait, opérez immédiatement la coupe avec une scie à guichet, une scie à métaux ou une scie égoïne .

  1. Le reste des fragments doit être poli :

L’usage d’un cutter, d’un papier abrasif ou d’un simple couteau s’avère plus efficace que celui d’un ébavureur conventionnel pour nettoyer la surface de contact de votre tuyau fuyant PVC.

  1. Délardez les surfaces de contact :

Prenez votre feuille essuie-tout, trempez- la d’alcool pour opérer le décrassage des manchons et de toutes les extrémités de la conduite sur environ trois à 5 centimètres.

  1. Procédez maintenant au dégel des surfaces de contact :

L’opération est nécessaire pour parfaire l’adhérence à la colle .

  1. Les morceaux de tuyau à échanger une fois réunis , Jaugez-les !

Calibrez la partie à ôter , soustrayez un centimètre de la longueur obtenue.

  1. Place maintenant au découpage du nouveau morceau de tuyau :

Votre nouveau tube une fois prêt, introduisez- le délicatement dans les mâchoires d’un établi pliant. Ensuite, prenez un stylo-feutre et commencez par tracer la longueur à découper . Muni de votre scie à métaux, scie égoïne ou scie à guichet découpez maintenant le tube de remplacement puis lissez ses bouts . Vous pouvez vous servir d’ un papier abrasif ou un simple petit couteau à la place.

fuites-des-canalisations

  1. Passez à l’étape de l’assemblage du nouveau morceau de tuyau après l’avoir mesuré et scindé

Avant d’intégrer le nouveau tronçon à votre tuyauterie, vous devez écarter légèrement l’une des sections de conduite résiduaires. Les colliers qui fixent la partie la plus courte doivent être dénouées pour la retirer du mur.

  1. Collez les surfaces de contact :

Pour ce faire, vous avez deux possibilités :

  • Coller sur les surfaces dégivrées en appliquant directement la colle aux manchons.
  • Raccomoder le nouveau tronçon au système par le bout de votre tuyau et des segments de la conduite initiale .
  1. Manchons et tubes doivent être raccordés :

Pour terminer, il ne vous reste plus qu’à relier manchons et tubes. Faites alors incorporer les manchons aux extrémités du nouveau tuyau , sans les faire tourner. Le tuyau de remplacement doit être ensuite enfilé des deux côtés, de part et d’autre .

 remplacer son mécanisme de chasse d’eau en quelques étapes pour résoudre les problèmes de fuite

Coupez le clapet d’arrivée se trouvant à l’un des deux côtés du réservoir et, videz la chasse d’eau en la tirant avant de songer à son remplacement .

  1. Pour réussir le démontage de votre chasse d’eau, n’oubliez jamais de détacher son couvercle :

Démonter une chasse d’eau tirette est un jeu d’enfant ! Dévissez-la simplement !. La désinstallation d’une chasse d’eau pressoir s’opère pour sa part en dénouant le fil la liant .

  1. Débarrassez-vous maintenant de l’ ancienne chasse d’eau

Prenez votre clé plate ou clef à molette et dévissez l’écrou : la pièce qui connecte le robinet d’arrivée au système de remplissage. Il vous faudra aussi désinstaller le robinet du flotteur en retirant l’écrou en plastique le fixant. Dévissez-le pour ce faire. Effectuez une rotation d’un quart de tour dans le sens opposé à l’ aiguille d’une montre. Faites de même pour pouvoir retracter l’écrou en plastique et détacher le robinet flotteur du réservoir.

  1. Ecartez le joint du réservoir des toilettes :

Commencez par dévisser les écrous qui verrouillent le réservoir des toilettes sur la cuvette. Ôtez les vis par le haut ensuite.Après avoir détaché le réservoir, soulevez-le et posez-le . Enlevez le soin d’étanchéité usagé et dévissez aussi le mécanisme de fixation du réservoir en utilisant une clé spéciale.

  1. La deuxième chose à faire quand il faudra installer une nouvelle chasse d’eau, c’est de repositionner la réservoir sur la cuvette :

La purification du céramique passe avant la restauration du réservoir. Il vous faudra visser son fond et aussi l’écrou du système de la nouvelle chasse d’eau en vous servant d’une clef spécifique pour ce faire. Installez le nouveau joint mousse à son tour ; introduisez la rondelle conique au vis de fixation du réservoir, puis ce même vis en dernier. Serrez-en parfaitement les écrous.

  1. Restitution robinet-flotteur : l’avant-dernière étape de l’installation de votre chasse d’eau neuve :

Coulissez un joint sur le pas de vis du robinet flotteur puis, enfilez le pas de vis dans le trou correspondant. Stabilisez l’écrou de fixation du flotteur avant le montage d’unjoint fibre dans l’écrou du robinet. Revissez-le manuellement à la fin. En usant d’une clé appropriée , serrez l’écrou et maintenez le robinet en même temps .

  1. Vous pouvez maintenant opérer la pose de la chasse d’eau neuve :

Après avoir réussi à ajuster la hauteur du nouveau mécanisme de chasse à la taille du réservoir, vous devez aussi monter le mécanisme sur sa base , tout au fond du réservoir. Fixez manuellement en tournant à 90° dans le sens d’une montre.

Nettoyage chauffe-eau : cinq démarches à suivre quand il est temps de s’y mettre

  1. Première précaution à prendre avant le nettoyage d’un chauffe-eau : il vous faudra le désactiver et le débrancher de votre prise

Pour sécuriser votre opération de nettoyage de chauffe-eau électrique, la première chose à faire consiste à débrancher son disjoncteur. Retirez le fusible une fois cela effectué .

  1. Place à la vidange de votre chauffe-eau maintenant que vous l’avez débranché

Faire une vidange est nécessaire pour détartrer un chauffe-eau thermoplongée en purifiant sa cuve. L’opération n’est pas nécessaire en revanche, pour le nettoyage d’un chauffe-eau à résistance thermoplongée.

  1. Après avoir vidangé votre chauffe-eau électrique, détachez sa résistance !

Une fois votre vidange effectuée, vous devez désinstaller la résistance. Elle se situe sous le capot de protection et fixée sur une platine que vous devrez aussi dévisser.

  1. Purifiez- la !

Vous pouvez vous servir d’un détartrant commercial pour laver la résistance d’un chauffe-eau . Trempez-la quelques heures dans la solution de lavage avant de la nettoyer avec une brosse métallique. Terminez par le rinçage à l’eau chaude.

  1. Avant de réactiver votre chauffe-eau , il vous faudra restituer la platine

La restauration de la platine suffit pour le cas d’un chauffe-eau à résistance thermoplongée. Pour celui d’un chauffe-eau électrique à résistance stéatite en revanche, le remontage du fourreau est nécessaire sur la résistance avant replacement de cette dernière dans la cuve. Celle-ci doit être remplie avant la remise en marche du dispositif électrique de chauffage.